Orion's Land Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Prise de position au village de Korfindiar( et de sifrodil)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Orion's Land Index du Forum -> Les Clans -> Syndaril -> Requêtes et projets des Sahsunaar
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
akiros
Kinbok do Syndaril

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juil 2014
Messages: 54
Age: 17
Masculin
Localisation: Sur une étoile

MessagePosté le: Dim 27 Juil - 17:05 (2014)    Sujet du message: Prise de position au village de Korfindiar( et de sifrodil) Répondre en citant

Korfindiar, village de 50 habitants, vivant en de lointaines contrées. 


Aujourd'hui, c'est le 5 ème jours après la lune, ce qui signifie que les monstres sortent du désert pour s'aventurer en dehors. Malheureusement, suite à une série d’événements, la garde qui devait les protéger, avait du partir... 




Roukiel, l'homme le plus fort du village, remonte le moral des troupes (ou plutot des paysans) qui devront bientôt défendre leur village face aux hordes de monstres...




- Ce soir, c'est eux ou nous ! Cria roukiel.


- Nous ne savons pas nous battre ! Nous mourrons avant de donner un coup !


- Peu importe, il faut gagner du temps, et je parie toute ma fortune qu'on va survivre. (ce qui, ne l'engageait à pas grand chose en fait).


Un premier grondement se fit sentir, au loin, dans le désert, une épaisse fumée se déplaçait vers eux. La panique encercla le village et prit  tout les habitants à la gorge, même Roukiel.


-Une .. une tempête de sable?! En plus des monstres, Yasu est il en colère contre nous? murmura une petite fille.


Un sinistre cri retentit au loin, ceux ayant l’œil purent voir non pas un, ni deux mais trois ogres haut comme 4 hommes suivit de prêt par des foules de zombies et autres monstres. Tandis que la tempête arrivait d'un coté, avalant le paysage, les monstres étaient de l'autre, avalant toutes formes de vie. Les deux se rapprochaient... 


- Ne cédez pas à la panique ! hurlait Roukiel.


D'après leur estimation, les monstres seraient là avant la tempête. Si la tempête n'avait pas soudainement accéléré !


Un petit garçon, plus agile que les autres, grimpa sur un toit pour voir au loin. Ses parents lui crièrent que les monstres étaient de l'autre coté mais il rétorqua que non. Pensant que c'était la panique qui le rendait légèrement dément, ils le laissèrent. Mais le garçon commença à s'agiter sur le toit, levant les bras comme pour faire signe, perturbés par cette soudaine action, les gens se tournèrent vers la tempête. Tempête naturel? Non pas tout à fait, petit à petit ils distinguèrent des formes dans cette tempête, mais elles étaient hautes dans le ciel encombré. 


-WYVERN !! Hurla l'enfant. WYVERN !!


Le nuage de poussière étaient en fait causé par les puissantes ailes des wyverns, elles étaient au grand nombre de 7. Un homme, vêtu de pourpre, en chevauchait une bleu en armure de diamant. Les autres étaient aussi chevauché par de puissant cavaliers en armure. Elles piquèrent, toutes en même temps, vers le village. Le village? non, plus sur les monstres à dire vrai. En aussi peu de temps qu'il faut pour le dire, les monstres furent terrassés.


Les cavaliers mirent pied à terre et l'homme vêtu de pourpre s'avança. La plupart avaient des oreilles pointues et des yeux clairvoyant, mais impossible de voir son visage caché sous son lourd capuchon. 


- V v v vous êtes des ... des... Tenta de dire Roukiel.


- Syndars. Dit calmement l'homme pourpre.


- Mais vous êtes mmmm


- Mort? 


- Non, il voulait dire merveilleux, pas vrai chéri ? Dit une femme en tapant dans les côtes de Roukiel.


L'homme pourpre monta sur le toit où était l'enfant et s'assis à coté de lui. Il leva les bras et dit :


" Hommes, femmes et enfants de Korfindiar, vous n'êtes pas soldats, et vous n'en n'aurez plus besoin. A compter de ce soir, vous serez sous notre protection "


- Hem pti m'sieur , s'tu crois qu'on va rejoin't ton armé ti peux t'mettre le doigt dan'l ...


Aarsen , entendant ces calamités, dégaina son arme et la plaça sous la gorge de vieillard.


- Paix Aarsen, paix. Villageois, je ne vous demande pas le nombre de coup que vous pouvez donner ! Mais le nombre de coup que vous pouvez prendre tout en avançant ! Ce soir, et tout les autres soir , Vous avancerez à nos cotés et cela sans prendre de coups !


Galvaniser pas le discours, certain villageois applaudirent, d'autres sifflèrent et d'autres poussèrent enfin un soupir de soulagement.




L'histoire fit le tour d'Ophidia, certains améliorant le récit (" oui oui, ce sont bien des cochons volant qui ont sauvé  Korfidiar "), et très vite, le village de Sifrodil situé au sud-ouest de là, en eu vent. Le doyen du village, vint promptement mettre genoux à terre devant le Kinbok, demandant aide et prospérité en retour. Il proposa même sa forge voyant que les Syndars avaient un peu de mal à faire fondre le faire ) des températures démente en pleine forêt...




Debout devant une table, regardant la carte continentale, le Kinbok souriait. Enfin, les Syndars renaissaient 
_________________
Ils l'ont fait car ils ignoraient que c'était impossible.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Juil - 17:05 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Orion's Land Index du Forum -> Les Clans -> Syndaril -> Requêtes et projets des Sahsunaar Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com