Orion's Land Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

L'épopée de Mao Sehkatmacx

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Orion's Land Index du Forum -> Terre d'Orion (Serveur) -> Histoires RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Thecatmax
Sahsunaar

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2014
Messages: 41
Age: 16
Masculin

MessagePosté le: Dim 13 Juil - 14:45 (2014)    Sujet du message: L'épopée de Mao Sehkatmacx Répondre en citant


    







Dans les deux camps, on s'apprête au combat. Hector, le chef de guerre, réconforte tant bien que mal ses hommes pendant un dîner bien plus copieux que d'habitude. Après tout, la moitié de ses troupes avait été décimée dans le premier assaut ... et il restait plus de vivres qu'ils ne pourraient en manger. Le débarquement sur la côte avait été un terrible échec, aucun soldat n'avait survécu, et seuls une poignée avait réussi à entrer dans le camp ennemi, mais cela avait au moins permis de réduire leur nombre ... On l'avait averti, s'ils ne faisait pas tomber cette zone stratégique avant le lendemain soir, il se ferait couper la tête ! Mais l'esprit stratège du guerrier avait déjà préparé un nouveau plan d'attaque. En entrant dans sa suite, il posa à côté de son armure son bouclier d'un blanc immaculé, bien que taché d'une croix d'un violet venimeux.





De l'autre côté, tous les soldats sont sur leur gardes, ils épient la côte brumeuse, redoutant l'arrivée prochaine de leurs ennemis. Ils étaient en trop petit nombre, et savaient qu'ils ne tiendraient pas longtemps ... Et alors le Conglomérat s'empareraient de leur ville. C'est du moins ce qu'était en train de penser l'homme soucieux rétablissant son dispositif de défense. Dans une butte protégée par un fossé et des haies, son piège mortel à base de plantes venimeuses est disposé au seul endroit accessible à pied, l'entrée étant trop étroite pour les chevaux. Un deuxième corps d'hommes d'armes et d'archers complète la formation, au cas où leurs attaquants auraient compris leur stratagème ...


~~ Chapitre 1 ~~    


Loin de se douter de ce qui se tramait, Mao le pêcheur naviguait sur son bateau rempli de filets humides et salés, qui tanguait au rythme des vagues claquant sur sa coque rêche. Comme d'habitude, le marin somnolait devant la barre où il avait même été jusqu'à installer un siège, ses caissons débordant d'un mélange de poissons encore frémissants, d'algues, et de sel marin ... Il était en route pour Ferelden, une ville portuaire en expansion, et également sa ville de naissance. D'un un bâillement, il vira de bord et, alors qu'il s’apprêtait à emprunter le canal menant au port où il travaillait, aperçu trois navires aux voiles d'un blanc immaculé, bien que tachées d'une croix d'un violet venimeux ...

Un bruit assourdissant le fit sortir de sa torpeur, c'était un tir de canon ... On lui tirait dessus ! Pourtant ce n'était pas des pirates ... Mao ne savait pas ce que ça signifiait. En même temps, après une semaine passée au large, qui sait ce qui avait pu changer à Ferelden ? En tout cas, il n'avait pas de quoi se défendre ... Et, sachant qu'il serait coincé s'il s'engageait dans l'étroit fleuve, il décida de faire demi-tour. Alors qu'il tirait sur la voile pour pivoter, un second coup de canon retentit, et le boulet plongea dans l'eau à quelques mètres de la coque : ça se précisait ! Boosté par un sentiment de peur d'une intensité qu'il n'avait pas connue auparavant, il se jeta sur la barre et effectua un virage serré contre la côte, tournant à présent le dos à ses poursuivants. Risquant un coup d’œil derrière lui, il vit les trois bateaux s'engager dans le canal, sans continuer à lui prêter la moindre attention ... Mais qu'est-ce que ça voulait dire ?

Après quelques secondes d'intense réflexion qui lui parurent des heures, Mao se décida enfin à suivre les bateaux : ils n'avaient pas l'air amicaux, et sa chère ville aurait forcément besoin d'aide ! S'engageant à son tour dans le canal, le vent capricieux l'obligeait à onduler lentement, mais il pu au bout de quelques minutes voir la ville, et ce qu'il vit le bouleversa ...
Il refoulait quelques larmes en observant sur le quai les guerriers étrangers qui remontaient à l'intérieur de leurs navires de guerre, un sourire machiavélique aux lèvres ... C'est alors qu'un officier le repéra et cria : "Coulez-moi ce bateau !"






~~o~~    


Au moins, ce fut le mérite d'être bref. Hector était de bonne humeur : même s'ils semblaient les attendre, en face, il avait suffit d'une rangée d'archers et de quelques flèches enflammées pour semer la pagaille dans leur formation. A présent qu'ils avaient débusqué celui qui les commandait, ils pouvaient rentrer chez eux en héros ... Mais c'est à ce moment là que le chef de guerre aperçu le petit bateau qui émergeait d'entre les falaises. C'était le même qu'ils s'étaient amusés à effrayer quelques secondes plus tôt, se pourrait-il qu'il contienne du renfort ? Le brouillard toujours présent dans la crypte l'empêchait de voir clairement. Ils ne pouvaient pas échouer maintenant ! Dans l'action, il cria : "Coulez-moi ce bateau" !

Les soldats à ses ordres frémirent sous le ton de sa voix. Néanmoins, même s'ils bougeaient de tous les côtés pour exécuter ses ordres, Hector vit bien que seul son bateau était prêt à partir. D'ailleurs, celui qui leur faisait face effectuait encore une fois un demi tour, comme pour leur échapper. Bien décidé à ne pas se laisser berner, il préférait aller s'assurer lui même que ces pseudos-renforts ne comptait pas transformer une telle réussite en un échec cuisant ... Il fit signe à ses matelots que c'était eux, qui partaient.

Ce qu'Hector redoutait, c'est de se faire piéger dans le canal ou ses bateaux, trop gros, ne pouvaient passer qu'un par un ... Ils avaient beaucoup de mal à circuler, ce qui n'était pas le cas de leur fugitif qui les distançait sans problème. Néanmoins, arrivé en mer, c'est eux qui avaient l'avantage, et la taille de leurs voiles les avantageait si biens qu'ils rattrapèrent rapidement le fuyard. Car en effet, Hector s'était rendu compte qu'il était tout seul : il ne portait même pas d'armure, et caisses de poisson renversées sur le pont ne laissent aucun doute : c'était un pêcheur. Néanmoins, ils n'avaient aucune preuve que celui-ci était bien rattaché à Ferelden : ils avaient cru au début qu'il comptait s'engager dans le canal avant eux ... Mais tout ce qu'ils ont vu, c'est que sa curiosité l'a poussé à les suivre.

Malheureusement, son statut politique d'officier Conglomérien l’empêchaient de tuer de sang froid un innocent, surtout si celui-ci viens potentiellement d'un état allié, or il ne tenait pas à perdre sa réputation d'homme de bien. Alors plutôt qu'une attaque barbare, il se préféra une approche ...


~~o~~    


Mao était au comble de la terreur, ils venaient de brûler sa ville, et maintenant ils le pourchassaient pour le tuer à son tour ! Pourtant, ils auraient eu l'occasion d'utiliser leurs canons bien plus tôt ... Alors pourquoi ne l'ont-ils pas fait ? Se pourrait-il que ...
Le navire arrive alors à son niveau, le coupant dans sa réflexion et l'officier commença :

- D'où venez-vous, comme ça ? d'un air suspicieux.

C'est bien ce que Mao pensait : ils n'étaient pas certain de ses origines ... s'il jouait avec cela, il pourrait peut-être se sauver.

- Je ... je viens de ... de la ville portuaire d'Aquilonia ! dit-il, se souvenant d'en avoir entendu parler lors d'une conversation au port, il y a quelques mois.
- Ah, je vois ! Vous êtes sans doute très pressé ... Nous vous présentons de sincères excuses, pendant un moment nous avon cru que vous habitiez cette ville, qui se situe juste derrière la falaise.
- Hahaha... rit-il nerveusement, celle que vous venez de brûler ? Bien sûr que non ! Mais pourquoi être allé jusqu'à détruire cette ville ? demanda-t-il, au comble du désespoir.
- Et bien ... c'est ce qui arrive quand on refuse de se soumettre à l'autorité du Conglomérat ... voyant le reste de sa flotte sortir du canal, il reprit : bon, j'aurai bien discuté plus longtemps des affaires diplomatiques de l'Archipel, mais nous avons de la route à faire, au revoir.

Mao fut soulagé : au moins, il avait la vie sauve. Mais il venait tout de même de perdre son seul foyer ... Il aurait bien voulu se révolter contre ce "Conglomérat", mais il avait entendu des histoires sur leur toute puissance. Et seul, il ne pouvait rien. En tant que pêcheur, il avait toujours été tenu à l'écart des affaires politiques, et maintenant, il en payait le prix. Ou était-il vraiment perdant dans l'histoire ? Après tout, peut être y avait-t-il un raison à sa survie ? Quoiqu'il en soit, il devait partir. Il avait assez de nourriture pour tenir un long voyage, et c'est exactement ce qu'il comptait faire.


~~o~~    



Hector était soucieux, avait-il fait le bon choix ? Ce pêcheur était tout de même suspect ... Mais il semblait vraiment être le seul de son équipage à l'avoir remarqué. Après tout, il ne pouvait pas prendre le risque de tuer un des habitants d'une de leur plus grandes alliances ! Quoi qu'il en soit, ce n'est pas un pêcheur solitaire qui va refaire l'histoire, ça, il en était persuadé.
_________________
--> Histoire RP <--








Dernière édition par Thecatmax le Mar 12 Aoû - 17:21 (2014); édité 5 fois
Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 13 Juil - 14:45 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mytruito


Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2014
Messages: 55
Age: 17
Féminin
Localisation: Heuu Nul part !

MessagePosté le: Ven 25 Juil - 22:55 (2014)    Sujet du message: L'épopée de Mao Sehkatmacx Répondre en citant

Ces...ces...ces magnifique bravo Smile
Continue comme sa (si y'a une suite Smile ) Me Gusta
_________________
"Derrière un passée triste..se cache un beau futur "
(Mode Relax Actuellement Surprised)


Revenir en haut
Thecatmax
Sahsunaar

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2014
Messages: 41
Age: 16
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 18:06 (2014)    Sujet du message: L'épopée de Mao Sehkatmacx Répondre en citant

Ah, enfin un commentaire ! Ça fait plaisir, je n'en attendais plus ^^'

En effet, préparez-vous à recevoir une suite qui est encore en cours d'écriture ;)
_________________
--> Histoire RP <--








Revenir en haut
Skype
Thecatmax
Sahsunaar

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2014
Messages: 41
Age: 16
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 17:18 (2014)    Sujet du message: L'épopée de Mao Sehkatmacx Répondre en citant

~~Chapitre 2 ~~


« On raconte qu’Ocarios, lorsqu’il en a l’occasion, aime se jouer des hommes ... et plus précisément des marins qui, ayant l’esprit ailleurs, ont oublié de lui adresser des prières alors qu’ils s’aventuraient dans son élément. Or le pouvoir d’un Dieu, comparé à celui d’un simple humain, dépasse toutes les prévisions : la plupart des pauvres navigateurs ont les os brisés, les poumons noyés, et le corps déchiré par une simple ondulation de sa main divine.
Evidemment ... Ce n’est qu’une légende. »



Mao le pêcheur ne compte plus les jours. L’atmosphère humidement salée lui racle les poumons, il tousse. Ses yeux le brûlent, il a probablement de la fièvre. Pour la première fois, il a le mal de mer, bien qu’il ait passé sa vie sur un bateau ... il n’arrive plus à tenir debout sur le morceau de bois tanguant qui soutient son poids depuis son départ. Ramené à la réalité par un estomac qui gargouille, l’homme mord sans grandes conviction dans un poisson encore cru, qui a un goût amer, le goût du temps. Combien de temps a-t-il passé sur son bateau ? Va-t-il un jour arriver à destination ? Il ne pensait pas que l’océan pouvait être si vaste, après tout, il n’est jamais sorti de son archipel.

Le marin solitaire a bien changé depuis son départ. Ayant vu le matin même son reflet dans l’eau, il ne se reconnaît plus. N’ayant qu’une trentaine d’année, il en paraît beaucoup plus : ses yeux plissés par le soleil ont formé d’horribles rides sur le coin de ses yeux verts à présent emplis par la grisaille. Ses cheveux roux foncés se prolongent en une longue barbe recouvrant son cou arqué. Son long manteau noir, absorbant l’humidité comme une éponge, est plus lourd qu’une armure de maille. Il a maigri, pâlit : il ne mange que du poisson et manque de vitamines. Il a les mains pleine d’échardes et d’arrêtes qu’il enlève d’un revers de main, certaines plantées trop profondément menacent de s’infecter ... Mao est au pire de sa forme, il a des fois l’impression de voir les contours d’une île dans le brouillard, mais le mirage a vite fait de disparaître avant qu’il puisse faire la moindre manœuvre, il est épuisé, il s’endort.

~~o~~


Commence alors un rêve étrange. Dans une plaine enneigée, le vent froid transperce la matière jusqu’au plus profond de sa nature. Le givre qui se forme sur le corps de Mao l’informe qu’il ne faut pas qu’il s’arrête d’avancer. Il va tout droit, impossible de gravir les deux montagnes qui l’encadrent : à peine s’y engage-t-il qu’une avalanche de neige le renvoie en bas, dans ce creux maudit qui semble s’étendre à l’infini. Il est impuissant devant ce froid qui le possède, son sang chaud est engourdi ...
Alors son Salut se présente sous la forme d’une grotte rocheuse, creusée dans la montagne. A l’entrée alternent stalagmites et stalactites en quinconces, si bien que la cavité ressemble à une grande bouche hérissée de dents glaciales. Mao ne peut rien faire, il se sent attiré, aspiré par cette bouche de laquelle se dégage une haleine chaude face au froid meurtrier qui lui meurtrit encore le dos. Il avance, la neige se fait de moins en moins profonde, de plus en plus dure, il ne s’arrête pas de marcher, trop faible pour se poser la moindre question.
Se faufilant entre deux pics de glace, il entre dans cette mâchoire naturelle ... Quand soudain deux yeux luisants s’ouvrent, puis quatre, puis six ! Il est observé par trois paires d’yeux aux lueurs orange qui contrastent avec l’obscurité absolue de la grotte, et cela ne lui plait pas du tout ! Un sentiment de peur s’empare du simple pêcheur, il tombe à genoux, quand une lumière soudaine venant de l’extérieur éclaire toute la cavité, et lui révèle par la même occasion par qui il est épié.

Devant lui, assis sur un trône en pierre sauvage, sied un homme vêtu essentiellement de peau de bête, le visage féroce d’un animal écartelé se déversant sur sa poitrine. Son visage est encore plus féroce : une barbe blonde immense aux multiples tresses coule de son visage, recouvrant même sa bouche, si bien qu’on ne voit que son fin nez crochu entouré de deux petits yeux bestiaux et luisants.
Sur le haut de sa tête, le crâne allongé d’un bison sauvage épouse parfaitement les traits durs de l’homme, dont les deux cornes semblent être un prolongement du squelette. Un anneau de métal gravé ceint sa taille, retenant une épée longue et usée ainsi qu’une corne de brume en ivoire. Dans sa main, une longue lance à la pointe aiguisée reflète la lueur de son regard. Mao est hypnotisé : il ne semble pas remarquer les deux loups qui encadrent l’apparition. L’un a le dos gris, l’autre à le regard presque démoniaque, mais les deux ont des crocs aiguisée sortis et humides de salive, prêts à se jeter sur lui. D’un mouvement du bras, le guerrier les calmes. Sans ouvrir les lèvres, il s’adresse au pêcheur d’une voix grave qui résonne dans sa tête :

« As-tu peur de la mort, fils d’Helarus ? Un vrai guerrier ne redoute pas la mort, il en fait son alliée »

~~o~~


Mao est en transe, il entend les mots, mais n’arrive pas à leur donner un sens ... Il sent de l’eau sur son visage. La glace de la grotte se met à fondre, l’eau arrive de partout, bientôt ce ne sont plus des gouttes, mais des vagues qui lui arrivent dessus à l’intérieur de la grotte ... Il a un vertige, d’un coup, les murs disparaissent, il se retrouve sur son bateau. La mer est déchainée autour de lui, les vagues ne claquent plus que sur la coque, mais aussi sur le pont. Elles se déversent et entraînent les tonneaux de poisson par dessus bord ! Mao fonce vers la barre d’un pas engourdi, mais alors un brutal coup de vent arrache la voile ... mais comment ? Il y a un grondement sourd, un orage ? Non, il se prolonge ... et se rapproche. Le pêcheur se retourne, et ne croit pas ce qu’il voit : une vague énorme se rapproche de lui. Les premiers rayons du soleil levant traversent l’eau verte et son écume, laissant place à une vision d’horreur captivante. Le pauvre marin ne se débat plus, il renonce, n’essaie plus de survivre, cet océan est trop fort pour lui, il accepte son destin. Le flamboyant tentacule aqueux se rabat sur son bateau, le coupant en deux, faisant éclater les planches, les caisses, les tonneaux ! Il est projeté dans l'eau, retourné dans tous les sens : ses os craquent, sa tête bourdonne, affolée de ne pas savoir dans quel sens elle est située, il se sent perdre peu à peu conscience ...

_________________
--> Histoire RP <--








Dernière édition par Thecatmax le Mar 12 Aoû - 21:31 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Skype
Mytruito


Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2014
Messages: 55
Age: 17
Féminin
Localisation: Heuu Nul part !

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 18:49 (2014)    Sujet du message: L'épopée de Mao Sehkatmacx Répondre en citant

Bon tu sais quoi ?
Je vais m'inscrire sur www.apprendaécrireunrpavvecthecatmax.com
-------------------------
Ces beau '-'
_________________
"Derrière un passée triste..se cache un beau futur "
(Mode Relax Actuellement Surprised)


Revenir en haut
Thecatmax
Sahsunaar

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2014
Messages: 41
Age: 16
Masculin

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 19:17 (2014)    Sujet du message: L'épopée de Mao Sehkatmacx Répondre en citant

Haha, ça serait marrant ... "Adresse introuvable".
J'ai pas encore réservé le nom de domaine :s

M'enfin, faut dire que ça prend du temps, du coup je vais attendre d'avoir plus d'une personne suivant mon récit avant de poster une suite ^^
En attendant, je m'y remet !
_________________
--> Histoire RP <--








Revenir en haut
Skype
Mytruito


Hors ligne

Inscrit le: 25 Juil 2014
Messages: 55
Age: 17
Féminin
Localisation: Heuu Nul part !

MessagePosté le: Mar 12 Aoû - 19:21 (2014)    Sujet du message: L'épopée de Mao Sehkatmacx Répondre en citant

Moi aussi je m'y remets a fond actuellement
Je rechange tous V3 ! Smile
_________________
"Derrière un passée triste..se cache un beau futur "
(Mode Relax Actuellement Surprised)


Revenir en haut
Thecatmax
Sahsunaar

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2014
Messages: 41
Age: 16
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 13:21 (2014)    Sujet du message: L'épopée de Mao Sehkatmacx Répondre en citant

~~ Chapitre 3 ~~


« Applique-toi ! Il faut que tu sois un guerrier !

- Mais père ... pourquoi ?!

- Écoute, Mao, dans notre monde, c’est le seul moyen pour survivre, il faut savoir te battre !

- Mais je ne veux pas tuer des gens !

- Il ne s’agit pas de tuer. Un soldat tue, un vrai guerrier à de l’honneur, un vrai guerrier se défend.

- Et si je ne veux pas me battre ?

- Alors dans ce cas, apprends, un guerrier qui se cultive affûte ses armes.

- Je serai un guerrier ... qui ne se bat pas ! »


Gobé par les flots déchaînés, Mao disparaît dans l’abîme obscur qui l’enveloppe comme un voile sombre. Alors que les débris de son bateau flottent, il coule, son corps est tiré vers le fond ... à moins que ce ne soit son esprit ? Il ne sait plus, il ne pense plus, les muscles de son corps contractés par le froid s’efforcent de maintenir le peu d’air encore dans ses poumons. Mais les minutes s’allongent, perdant la notion du temps, il perd la notion d’espace, son monde vacille ...


Encore une fois, il se retrouve dans ce creux de montagne, il fait nuit, mais il est illuminé par une lumière sans provenance. Il a froid, il a peur, mais il sait où il doit aller. Mao avance, le pas encore plus lourd, s’enfonçant dans la neige molle fondant à la lumière, ce sable mouvant givré lui arrive aux genoux, puis à la taille, il ne sait pas s’il y arrivera. Il voit les contours de la grotte, elle n’a pas bougé. Les dents froides, elles, ne fondent pas, elles l’attendent, mais c’est son seul échappatoire. Il marche, s’efforce de s’approcher le plus possible de son Salut, il veut l’atteindre, c’est ce qu’il souhaite au plus profond de lui !
Alors, encore une fois, la neige se fait plus dure, le sol remonte peu à peu, il trouve enfin appui. Il reprend son avancée de plus belle, plus que quelques mètres ... Il se laisse tomber à l’intérieur de la gueule illuminée par la lumière extérieur. Mao a réussi, lui, le simple pêcheur, réussi à atteindre la grotte face au courroux des éléments ! Allongé sur le sol, il tourne la tête, impossible ! Il n’y a personne ! A nouveau, ses os se frigorifient, que doit-il faire, maintenant ? Il avait un objectif, mais à présent qu’il l’a atteint ... où doit-il aller ? Soudain, il remarqua une forme sombre qui se déplaçait dans la grotte, elle filait dans l’air, puis s’arrêta finalement sur une stalagmite, perchée, Mao l’observa ... c’était un oiseau, un corbeau noir d’encre qui le fixait d’un regard vide et menaçant. Il barrait l’entrée, et avant que le pêcheur ait pu réagir, l’animal ouvrit le bec et commença à lancer des cris assourdissants. Tout résonnait dans la tête de Mao, il hurla lui aussi, fermant les yeux, il ne voyait plus rien autour de lui, et tout s’arrêta.

Dans l’obscurité, il se rappela la phrase de son père : « Un guerrier qui se cultive affûte ses armes ».


~~o~~


« - Tu crois qu'il vit encore ?

- Son cœur bat très faiblement, mais il bat ...

- Il pèse son poids ce pauvre type, je préviens le Kinbok ?

- Tu ne vois pas qu'il a d'abord besoin qu'on le soigne ?

- Bon ... je vais voir ce que je peux faire pour lui. Tu t'en sortiras mon vieux, bats-toi, accroche-toi à la vie et tu t'en sortiras, tu verr... »
________________

« Toujours cette même obscurité. Encore un rêve ? Non, ça me paraissait bien réel. Pourtant, c’est si lointain ... ces voix ...

Toujours ce même rêve. Encore un rêve ... Pourtant, ça paraît tellement réel ... cette grotte »


Mao était plongé dans un état second, entre le sommeil et le coma, il entendait vaguement ce qui se disait autour de lui, en continuant de faire le même rêve, perpétuellement. Néanmoins, son état s’arrangeait, et des fois, cela influençait son rêve : il sentait par moment le contact de draps sur sa peau, les odeurs de nourriture dans ses narines, alors qu’il tenait pourtant toujours le contact visuel avec la contrée glacée. Mais de jours en jours, l’image se faisait de plus en plus lointaine, il sentait qu’on le touchait, entendait qu’on lui parlait ...
Et puis un beau jour, le décor changea. La lumière pénétra ses paupières, il vit alors les contours flous d’un visage, un homme, grand, une silhouette massive. Ses yeux s’adaptèrent à la lumière, et il put voir les détails du physique de l’inconnu: L’homme avait des traits marqués sur son visage rectangulaire, de petits yeux gris contrastaient avec un nez droit plus volumineux, et ses longs cheveux blonds tombaient sur ses épaules. Il avait un début de barbe blonde foncée. Mao le regarda dans les yeux, il était observé d’un regard neutre, bien que compatissant. Voyant qu’il était trop abasourdi pour parler, l’homme commença :

« Je suis Gunnolf, "Le Loup Combattant" ».

_________________
--> Histoire RP <--








Revenir en haut
Skype
Thecatmax
Sahsunaar

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2014
Messages: 41
Age: 16
Masculin

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 11:25 (2014)    Sujet du message: L'épopée de Mao Sehkatmacx Répondre en citant

Des réactions / critiques ?

N'hésitez pas à mettre vos commentaires, surtout ^^
_________________
--> Histoire RP <--








Revenir en haut
Skype
Delta_51_
Kinbok do Helheim

Hors ligne

Inscrit le: 13 Mar 2011
Messages: 1 120
Age: 20
Masculin

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 17:52 (2014)    Sujet du message: L'épopée de Mao Sehkatmacx Répondre en citant

J'ai lue presque aucun RP j'ai pas trop le temps mais je vais essayer de commencer par le tien.
_________________


Revenir en haut
Skype
HArissa


Hors ligne

Inscrit le: 06 Juil 2014
Messages: 14
Age: 12
Masculin
Localisation: 01 (l'Ain)

MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 19:08 (2014)    Sujet du message: L'épopée de Mao Sehkatmacx Répondre en citant

magnifique So Cute!

Revenir en haut
Skype
xVetkinZ


Hors ligne

Inscrit le: 12 Aoû 2014
Messages: 28
Age: 16
Masculin
Localisation: Thorame (04)

MessagePosté le: Dim 17 Aoû - 11:08 (2014)    Sujet du message: L'épopée de Mao Sehkatmacx Répondre en citant

J'ai commencé à lire ça ce matin, je trouve ça vachement prenant. Bravo ! 
(Je finirai ce soir.)
_________________
"Les jours les plus sombres sont souvent suivis des jours les plus lumineux."


Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:42 (2017)    Sujet du message: L'épopée de Mao Sehkatmacx

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Orion's Land Index du Forum -> Terre d'Orion (Serveur) -> Histoires RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com